top of page

VizioSense lève 1,4 million d'euros pour accélérer la reconnaissance visuelle basée sur l’IA

Lille, France - VizioSense, spécialisée en vision assistée par ordinateur annonce une levée de fonds de 1,4 millions d’euros pour accélérer le déploiement de ses solutions de reconnaissance visuelle basées sur l’intelligence artificielle. Ce premier tour de table a été réalisé auprès du startup studio Alacrité France, du réseau européen de business angels, BeAngels, et du fonds canadien Wesley Clover, détenu par Sir Terry Matthews. Plusieurs investisseurs privés français et internationaux ont également participé à la levée de fonds.


Cofondée en 2022 par Maxime Schacht, expert en IoT passé par Samsung Electronics et Sigfox, et Amine Bourki, chercheur en vision par ordinateur et IA, VizioSense développe des capteurs optiques basés sur l'edge-IA pour détecter, compter, suivre et segmenter les flux de personnes et d’objets en temps réel. En traitant les images localement sur le capteur et non dans le cloud, les solutions de VizioSense sont conçues pour protéger la vie privée des individus sans compromettre la précision des données remontées.

VizioPark, sa première solution de stationnement intelligent, révolutionne le marché. La mise en œuvre des fonctionnalités d’IA dans le capteur permet d'extraire des informations en temps réel sur le taux d’occupation d’un parking et le temps de stationnement par place. Distribué via un réseau international de partenaires intégrateurs, VizioPark cible les collectivités œuvrant pour une mobilité urbaine durable, les gestionnaires d'infrastructures (parkings publics délimités ou en voirie, parkings relais, aéroports, centres commerciaux, ..) et les opérateurs de transport.


Le capteur, qui couvre une quinzaine de places de parking en moyenne et jusqu’à une centaine dans certaines configurations, a suscité un fort intérêt auprès d’acteurs tels que la Société nationale des chemins de fer luxembourgeois et a été adopté par des villes comme Pétange et Ettelbruck pour améliorer la gestion de leurs parking, fluidifier le trafic et réduire les émissions de CO2.

Cette première phase de seed permettra à VizioSense d’industrialiser ses solutions et de lancer en juin 2023 VizioCount, une solution de comptage en temps réel de personnes et de véhicules au service d’une meilleure planification et gestion de la mobilité urbaine. Les fonds levés permettront également de renforcer les équipes, avec des profils de chercheurs et d'ingénieurs en deep learning et computer vision.


La startup installée à Alacrité à Lille et à Station F à Paris, a également décroché la Bourse French Tech Emergence de la BPI, reconnaissant les projets d’innovation de rupture à fort contenu technologique et qualifiés de deeptech.


Maxime Schacht, cofondateur et PDG de VizioSense : "VizioSense place l’IA éthique au cœur de ses solutions . Nous sommes honorés du soutien de nos partenaires investisseurs, qui nous permettra de repousser les limites de la vision par ordinateur pour créer des applications innovantes, performantes et respectueuses de la vie privée."


"Nous sommes convaincus du potentiel transformateur de l’intelligence artificielle au service des villes, bâtiments et industries intelligentes, et sommes fiers de soutenir des projets à impact comme celui de VizioSense, qui apporte des solutions responsables et innovantes pour relever les défis de notre temps." Laurent Rouach, président de LuxPropTech et membre de BeAngels.


"Chez Rms.lu, nous avons testé de nombreuses solutions de smart-parking afin de répondre aux enjeux socio-économiques de nos clients. VizioPark est un capteur de très haute précision, y compris en environnement faiblement éclairé, et qui peut couvrir jusqu’à 125 places de stationnement. C’est pour moi le plus fiable et celui qui possède le meilleur ratio prix-précision du marché.” Carlo Posing, partenaire intégrateur et P-DG de RMS.lu.


"Par sa labellisation par Bpifrance, VizioSense fait partie de l'écosystème de startups innovantes en Deeptech. Nous souhaitons donner un élan à son équipe de chercheurs en IA, afin de renforcer l'impact de la recherche scientifique au sein de l'économie française.” Martin Piskorski, responsable innovation de la BPI.


Comentários


bottom of page